Centaur's Stables


 

Partagez|

Maïka - La vie n'est pas moche, se sont les choses qui s'y passent qui le sont.

avatar
Maïka TremblayNiveau II*
Messages : 73
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 19

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
310/1000  (310/1000)
Chevaux: Sans Conteste
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Maïka - La vie n'est pas moche, se sont les choses qui s'y passent qui le sont.  Dim 23 Juil - 19:41

▬ Maïka TREMBLAY
C'est juste un mauvais jour, pas une mauvaise vie.

PRÉNOM • Maïka
   NOM • TREMBLAY
   SEXE • Féminin
   ÂGE • 21 ans

   NATIONALITE • CANADIENNE
   DISCIPLINE • Complet
   CHEVAL CHOISI • Electric Heartbeat (si possible)
   SI METIER • /
 
DESCRIPTION PHYSIQUE ET PSYCHOLOGIQUE
Malgré avoir toujours vécu dans le froid hivernal du Québec, Maïka a le sang chaud ! C'est une sportive qui ne tient pas en place, toujours à trouver quelque chose à faire pour éviter de s'ennuyer. Et toujours au grand air ! Randonnée, kayak, alpinisme, footing... tant qu'elle voit un bout de nature cela lui convient. Serviable et ne rechignant pas la tâche, elle n'aura aucun problème à rester pour donner un coup de main pour nettoyer les écuries ou venir monter un parcours à 6 heures du matin.

Du côté amical, Maïka est une personne à qui on peut se confier et à qui on peut demander son aide sans problème. Elle ne saura peut-être pas toujours vous donner les meilleurs conseils mais elle y mettra au moins tout son cœur et toute son énergie. Elle analyse beaucoup les gens avant de se lancer à leur rencontre, observant leurs gestes, leurs mimiques, leurs attitudes, autant avec les chevaux qu'envers les autres... afin d'éviter d'aborder un introverti avec une grande claque amicale dans le dos par exemple. Du côté amour, c'est un peu plus compliqué. Bien que souriante et semblant abordable, la petite brune aime prendre son temps et construire une vraie relation avec des bases solides. Les flirts en boîtes de nuits et les œillades peu discrètes, très peu pour elle.

C'est aussi une personne qui s'obstine à croire qu'une part de bien sommeille en chacun, voyant toujours le verre à moitié plein, de la lumière dans les ténèbres, le soleil après la pluie... quitte à parfois s'engager dans des causes perdues et désespérées. Enfin, malgré sa gentillesse évidente et son moral à toute épreuve, Maïka peut totalement changer de visage et devenir piquante, manipulatrice et rancunière si vous lui faites à l'envers.

Côté physique, Maïka est assez banale : toisant le mètre 70, de longs cheveux bruns presque toujours remontés en un chignon flou ou une queue de cheval, deux grands yeux bleus hérités de son père. Un visage assez harmonieux et presque toujours sans maquillage révélant ainsi une peau claire. Un tatouage d'une femme mi-squelette mi-papillon sur le haut du bras gauche, une citation sur la vie sur l'omoplate droite et deux cœurs accompagnés d'une clef de sol près du nombril.


 
VOTRE HISTOIRE

23 décembre 1996 - Jour de ma naissance.

Il y a quelques minutes j'étais encore bien au chaud à l'intérieur du ventre de maman et voilà qu'après avoir été palpée une bonne vingtaine de fois, tirée vers le bas et après avoir poussée mon premier cri, on m'enveloppe dans quelque chose de rassurant et doux avant d'enfin offrir le privilège à ma mère d'être la première à me tenir dans ses bras. Je n'ai pas les yeux ouverts et mes sens encore très développés mais je sens que ça s'affaire autour de moi, des "Félicitations !", "C'est une fille, maman !", des pleurs de joies, des rires et dans tout ce brouhaha, j'entends cette voix rassurante à mon oreille "Bienvenue au monde, Maïka". Ma vie commence.

25 décembre 1999 - Noël.

J'adore Noël ! Aujourd'hui c'est mon quatrième Noël et je sais que je vais être couverte de cadeaux et que toute la famille va se réunir. Mais ce Noël est différent. Tandis que je regarde un de mes dessins animés favoris à la télé avec de nombreuses miettes de gâteaux autour de la bouche, je n'ai même pas besoin de baisser le son de la télé pour entendre mes parents se disputer. Ça devient de plus en plus fréquent. Je me mets debout sur le canapé et me retournes, fixant avec attention ma mère qui arrive, deux grosses valises avec elle.
"Trompé avec John ? Après tout ce que j'ai fait ?!"
Mon père s'énerve mais elle reste de marbre, ne lui adressant pas un regard. Elle vient dans ma direction, m'embrasses le front et essuie le tour de ma bouche en me murmurant un "Je t'aime". Puis elle fait demi-tour, reprends ses valises et là, je regarde ma mère franchir la porte de l'appartement dans lequel elle ne reviendra plus jamais. Claquant la porte dix minutes plus tard en me laissant seule, mon père ne reviendra que le lendemain matin, puant l'alcool et la transpiration, m'offrant un spectacle lamentable. Je déteste Noël.

11 juillet 2002 - Révélation.

Aujourd'hui, mon père a décidé de m'emmener à Wasaga Beach, une ville dans l'Ontario où se trouve une superbe plage, idéale pour profiter des rayons du soleil d'été. Il ne fait pas bon au point de déguster une glace pour se rafraîchir mais j'ai quand même ôté mes chaussures et chaussettes afin de profiter de la sensation du sable sous mes pieds. Nous avons côte à côte, chacun plongé dans nos pensées quand un bruit sourd me dire de ma rêverie. À peine ai-je tourné la tête que je vois l'une des plus belles choses de ma vie : une cavalière sur un magnifique cheval entièrement noir avec des crins lui tombant jusque sur le bas de l'épaule. Ils évoluent ensemble, dans une harmonie et un silence parfait. Elle a l'air tellement heureuse. Et soudain, je comprends pourquoi j'aime la danse mais que cela m'ennuie, pourquoi j'aime la gymnastique mais que je me sens toujours un peu vide : c'est l'équitation que je dois pratiquer.

2002 - 2005 - Premières années poney.


Peu de temps après avoir dit à mon père mon souhait de faire de l'équitation, j'ai eu la chance de prendre des cours dans un petit club près de chez moi, commençant les joies de l'équitation. J'y apprends la patience et l'importance de ne jamais brusquer mon poney, de ne pas lui demander de choses difficiles dès le début, de bien chauffer ses muscles avant de travailler plus intensément. J'ai souvent Érable, un adorable Shetland alezan avec une belle face, un amour. Je passerais avec lui mes deux premiers galops.

5 Août 2008 - Ethan.

Aujourd'hui, je suis responsable d'emmener une jeune pouliche de 4 ans dans les bois pour sa première sortie toute seule. Armée de tout mon courage pour cette petite boule de nerfs qui ne tient pas en place, je profite d'un petit court d'eau pour lui permettre de boire et pour me permettre de me relâcher un peu. J'avoue être tendue, c'est ma première jeune et je ne veux pas louper le truc. Mon regard dans les feuilles bien vertes et hautes dans les arbres, j'ai juste le temps de sentir la jument se dérober sous moi avant d’atterrir dans l'eau. Trempée mais consciente et en un seul morceau, je me relève rapidement, cherchant Destiny des yeux. La panique me gagne quand je ne la vois nulle part pourtant, difficile de perdre une pie noire au milieu de la verdure ! Et c'est là que je le vois : un jeune homme assez élancé, environ mon âge, avec des mèches blondes qui lui retombent négligemment sur le front. Et à côté de lui, Destiny, évidemment.
- Je te remercie, je ne sais pas ce qui lui a fait peur comme ça...
Pas de réponse, il me tend juste les rênes.
Je remonte rapidement, récompensant tout de même la jument avant de commencer à repartir.
- Je m'appelle Ethan.
Je m'arrête, à moitié choquée et à moitié soulagée. Alors que je me retourne, je vois son sourire timide apparaître et là, je souris en retour.
- Maïka, enchantée.
J'étais encore loin de me douté de l'importance qu'aller prendre ce petit garçon blond dans ma vie.

10 septembre 2012 - Erreur de jeunesse ?

Je ne sais pas comment je me suis retrouvée à moitié nue sur cette table ou ce siège. La bouche pâteuse et une incroyable migraine me font grogner tandis que ce bourdonnement ne s'arrête pas. Derrière moi, Ethan n'a pas l'air très sobre non plus et ses yeux rouges ne sont pas le résultat d'une fatigue intense.
- Putain Ethan, tu m'avais promis que ça ne ferait pas mal !
Il rigole, me laissant sous les mains de ce tatoueur peu scrupuleux qui n'a pas hésité à accepter une mineure ivre pour quelques poignées de billets. Je n'ai aucune idée du motif mais je sais juste que j'ai l'impression d'avoir la chair à vif.
- Fini, commente simplement le tatoueur après 30 minutes de souffrance.
Je me lève rapidement en titubant et observe le résultat dans la glace.
- Deux cœurs et une clef de Sol.? Pourquoi ?
- La musique rachète l'homme.
- Et les cœurs ?
- Le tien et le mien, on ne sera jamais séparé comme ça.
J'observe encore le dessin dont les contours ne sont pas des plus nets, non pas par défaut du tatoueur mais car c'est Ethan qui l'a dessiné à la va-vite. J'ai souffert mais je l'aime déjà.  

14 février 2014 - Une fin d'entraînement tragique.

Aujourd'hui, je décide de travailler Pearl, petite jument Quarter Horse avec qui j'ai passé mon galop 6 l'an dernier, une vraie crème. Elle est un peu raide en début de séance mais elle s'assouplit au fil des minutes. Durant toute la durée de la séance, mon esprit divague : le prochain concours, les options envisageables, les écuries à faire, les pansements de Black qu'ils faut changer, Ethan... surtout Ethan. Ça fait des semaines qu'il ne me donne aucune nouvelle et ça commence à m'inquiéter. J'ai laissé une dizaine de messages dans sa messagerie mais rien. D'ailleurs, je m'inquiète sérieusement pour lui, il aime vivre dans le danger mais il jour, il risque de se brûler les ailes. Mon manque de concentration me vaut un écart de la part de Pearl et je clos la séance sur une descente d'encolure. La jument dans son box et pansée, je m'autorise à sortir mon portable pour vérifier un éventuel signe de vie de la part de mon ami, et là, je sens mon cœur se brisé.

17 février 2014 - Dernier au revoir.

- Il est beau n'est-ce pas ?
J'évite d'avoir l'ironie de répondre à Madame Thipot, mère d'Ethan, que le thanatopracteur a fait du beau travail en remodelant le visage de son fils. Elle n'a jamais été là pour lui et elle a le culot de se pointer à la morgue le dernier jour pour voir son fils. Voyant mon attitude froide, elle essuie un semblant de larmes aux coins de ses yeux avant de quitter la pièce. Enfin seuls.
J'observe longuement mon ami en esquissant un sourire triste. Il ne porterait jamais ce genre de costume, aucun genre de costume tout court même. Il était plutôt du genre survêtement matin-midi-soir. Depuis que j'ai appris son décès, j'ai mis ma vie entre parenthèses pour venir le voir le maximum. On m'a dit qu'il était mort d'un accident de voiture, il a percuté un arbre à 130km/h et ça lui a été fatal.
Les larmes commencent à couler sur mes joues quand quelqu'un rentre dans la pièce. Il est l'heure de partir. Je lui jette un dernier regard avant de quitter la pièce.
Durant la messe, je jure dans ma tête : Ethan n'était pas croyant et il avait en horreur les églises ou autres lieux de cultes, ça le mettait mal à l'aise. Pendant les diverses prières et chansons, un dilemme se livre dans ma tête : ne jamais me relever de la mort de mon premier ami ou me servir de ça pour rendre le monde meilleur.

16 février 2016 - Centre pénitentiaire.

- C'est comme ça que tu veux passer ta vie alors ? Enfermé dans une pièce qui ne fait même pas la moitié d'un logement étudiant ? Sans avoir ni vie amoureuse ni vie de famille ?
Trévor hausse les épaules face à moi.
Depuis bientôt deux ans, je me suis décidée à me relever de la mort d'Ethan pour venir en aide à des personnes qui en ont besoin. 4 jours par semaine, je viens ici, dans ce centre pénitentiaire pour aider psychologiquement les jeunes et adultes à se sortir de leurs mauvaises habitudes. Je vais vraiment les aider à surmonter leurs difficultés, à leur permettre de retrouver une vie normale, à leur éviter le même sort qu'à Ethan. Je me console en me disant que si je n'ai pas put aider Ethan à temps, j'aide des dizaines d'autres personnes qui prennent le même chemin que lui, voir pire.
Aujourd'hui, je m'occupe de Trévor. Un jeune de 24 ans qui purge une peine de 6 ans pour complicité dans un trafic de drogue. Il doit sortir dans 6 mois et je tente tout pour qu'il reprenne les bancs de l'école.
- Écoute, je te laisse mon PC pour que tu puisses faire des recherches et trouver quelque chose qui te plait, OK ?
- OK.
Il est peu bavard mais je sens qu'il a envie de s'en sortir, il n'ose juste pas l'avouer.
Le portail de l'entrée franchit, je respire un bon coup avant de me diriger vers ma voiture, épuisée par mes allers-retours quotidiens entre Montréal et Toronto. Peut-être est-je besoin de changer d'air, moi aussi ?  

23 juillet 2017 - Vol Canada - Allemagne.

Cela fait maintenant 4 heures que l'avion a quitté la piste et je trouve déjà le temps long. C'est la première fois que je pars aussi loin de chez moi mais j'ai vraiment besoin de partir me retrouver pour quelques temps et Centaur's Stables me semble idéal pour recommencer à zéro une nouvelle vie. Affalée dans mon siège, je laisse mon esprit divaguer à travers les nuages puis, je sors mon portable et je souris en me dirigeant vers les messages. Je ne cesse de relire celui que Trévor m'a envoyé il y a quelques jours.
"Salut Maïka ! Alors prête pour ton grand voyage ? Tu vas manquer aux gars de la prison... Je voulais encore te remercier de m'avoir aidé à m'en sortir et à rencontrer Cécile. D'ailleurs, nous attendons un petit garçon ! Je te donne des nouvelles bientôt ! Profites-bien !"
Il a réussi à obtenir son diplôme, vit maintenant dans une belle maison et à enfin sa vie amoureuse et bientôt sa vie de famille. Je suis tellement heureuse pour lui, et pour tous ceux qui arrivent à dépasser leurs vieux démons. Je ferme les yeux pour le reste du voyage, impatiente de tout recommencer.
DERRIÈRE L’ÉCRAN
PRÉNOM • Justine
   PUF • mimie55
   ÂGE • 19 ans

   DOUBLE-COMPTE • Non
   VOTRE PRÉSENCE SUR LE FORUM • Le plus souvent que je pourrais !
   COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM • Plateforme RPG.

   CODE DU RÈGLEMENT •  [ Ok Nayel ]
   AUTRE • Forum très prometteur et superbes graphismes ! Si vous avez besoin d'aide pour quoique ce soit (en particulier pour les fiches équines, j'ai un gros stock de photos  bouya ) je serais ravie d'aider !
   

° CODAGE PAR DITA | EPICODE °



Dernière édition par Maïka Tremblay le Mar 25 Juil - 17:05, édité 16 fois
avatar
Devon T. HowardMaréchal-ferrant
Messages : 57
Date d'inscription : 23/06/2017
Age : 18

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
0/1000  (0/1000)
Chevaux:
Disponibilité Rp:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Maïka - La vie n'est pas moche, se sont les choses qui s'y passent qui le sont.  Lun 24 Juil - 7:53

Bienvenue à toi ♥️

Même si elle n'est pas encore finie j'adore le caractère de Maika ! :D
Le côté sportif et positif me plait beaucoup :D Si le coeur t'en dit, quand elle sera terminé, il nousf audra un petit lien ou au un ou deux Rps owi
avatar
Nayel A. AznarNiveau 0
Messages : 485
Date d'inscription : 04/07/2017

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
43/1000  (43/1000)
Chevaux: Pacific Dream
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Maïka - La vie n'est pas moche, se sont les choses qui s'y passent qui le sont.  Lun 24 Juil - 13:39

Bienvenue à toi, j'espère que tu te plairas par ici coeur

Je te valide de suite le code du règlement, bon courage pour la suite de ta fiche ! Le début est déjà bien plaisant, n'oublies juste pas de lancer le dé pour savoir dans quelle équipe tu seras smile
avatar
Maïka TremblayNiveau II*
Messages : 73
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 19

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
310/1000  (310/1000)
Chevaux: Sans Conteste
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Maïka - La vie n'est pas moche, se sont les choses qui s'y passent qui le sont.  Lun 24 Juil - 16:30

Merci à vous deux ! coucou

Et oui avec plaisir pour les liens/rp. owi

Je termine ma présentation dans l'après-midi et voici le lancé de dès. ^^

ÉDIT : Fini ! :)


Dernière édition par Maïka Tremblay le Lun 24 Juil - 20:33, édité 1 fois
avatar
William D. BauerBig Boss
Messages : 252
Date d'inscription : 10/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://centaurstables.forumactif.com
MessageSujet: Re: Maïka - La vie n'est pas moche, se sont les choses qui s'y passent qui le sont.  Lun 24 Juil - 16:30

Le membre 'Maïka Tremblay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Répartition' :
avatar
Eryn SpellingNiveau I* - manie mieux le fouet que le père fouettard
Messages : 269
Date d'inscription : 25/06/2017

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
282/1000  (282/1000)
Chevaux: Easy Maisy & Dramatic Touch
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Maïka - La vie n'est pas moche, se sont les choses qui s'y passent qui le sont.  Mar 25 Juil - 16:25

Bienvenue Maïka !
Très bon choix de monture happy
avatar
Nayel A. AznarNiveau 0
Messages : 485
Date d'inscription : 04/07/2017

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
43/1000  (43/1000)
Chevaux: Pacific Dream
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Maïka - La vie n'est pas moche, se sont les choses qui s'y passent qui le sont.  Mar 25 Juil - 16:41

Tout est bon, il nous manque juste les deux dernières images et l'activation de ta fiche personnage pour que je puisse te valider *-*
avatar
Maïka TremblayNiveau II*
Messages : 73
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 19

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
310/1000  (310/1000)
Chevaux: Sans Conteste
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Maïka - La vie n'est pas moche, se sont les choses qui s'y passent qui le sont.  Mar 25 Juil - 17:09

Merci ! happy

C'est fait, désolée pour cet oubli. :)
avatar
Nayel A. AznarNiveau 0
Messages : 485
Date d'inscription : 04/07/2017

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
43/1000  (43/1000)
Chevaux: Pacific Dream
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Maïka - La vie n'est pas moche, se sont les choses qui s'y passent qui le sont.  Mar 25 Juil - 17:16

Tout est bon, je te valide coeur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Maïka - La vie n'est pas moche, se sont les choses qui s'y passent qui le sont.  

Maïka - La vie n'est pas moche, se sont les choses qui s'y passent qui le sont.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La plus moche photo de votre jardin!
» la moquette moche
» météo plutôt moche...
» Quel arbre pour cacher un hangar tout moche ???
» Mon Top Case (gros et moche !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centaur's Stables :: Hors-Jeu :: Faire son entrée :: Les validés-