Centaur's Stables


 

Partagez|

[ 0-1 ] In Vino Veritas - Étalon - Holstein - Pris

avatar
William D. BauerBig Boss
Messages : 252
Date d'inscription : 10/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://centaurstables.forumactif.com
MessageSujet: [ 0-1 ] In Vino Veritas - Étalon - Holstein - Pris  Mer 28 Juin - 11:44



In Vino Veritas



 








Compétences
























DRESSAGE20
OBSTACLE149
CROSS COUNTRY00
PUISSANCE53
ENDURANCE15
VITESSE15
SOUPLESSE37
EQUILIBRE37
REACTIVITE47

Identité














AGE9 ans
SEXEÉtalon
RACEHolstein
ROBEGris pommelé moucheté
TAILLE169 cm

Attribution









NIVEAU0 à I*
CAVALIEROlga Van Berg
CONFIANCE100%

Carnet de Santé







FORME70%
FERRURE55%
Résultats




03 02 01
Détails:
 

Caractère

In Vino en fait craquer plus d'un par sa bonne bouille. L'étalon est plaisant à regarder et se plaît à faire le beau devant son fan club, aussi bien équin que humain. Ajoutez à cela le potentiel d'un grand cheval en devenir et vous succomberez à son charme. In Vino, c'est ce cheval qui va vouloir vous réclamer un câlin, mais qui va se rappeler dans la minute suivante qu'il est plus important de tenir en respect son voisin de box. En selle, il est assez agréable. Sa très bonne bouche le rend facile à travailler. Très énergique et respectueux, il s'attache à ne toucher aucune barre. Mais puisqu'il est encore en apprentissage, il peut lui arriver d'oublier de lever suffisamment un postérieur à la traîne. Il se montre aussi d'un caractère très compétiteur. In Vino a la gagne et ça se voit. À chaque faute, il s'énerve et lâche un petit jeter de postérieur pour le montrer. Il reprend pourtant très vite son calme si son cavalier le lui demande. Il peut parfois déborder d'énergie et se montrer plus compliqué à gérer, c'est pour cela qu'il lui faut un cavalier sûr de lui et très tranquille pour exploiter au mieux son potentiel.




Autres photos





Dernière édition par William D. Bauer le Mer 6 Sep - 18:51, édité 1 fois
avatar
Olga Van BergNiveau II* - How long is forever? Sometimes, just one second.
Messages : 311
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
256/1000  (256/1000)
Chevaux: In Vino Veritas - Gwrac'h
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ 0-1 ] In Vino Veritas - Étalon - Holstein - Pris  Mer 26 Juil - 11:29


Première Rencontre

La douce et légère chaleur d'été à laquelle Olga s'était habituée avait fait place à un soleil incontestablement trop puissant pour ses yeux clairs qui commencèrent à se plisser. Cette chaude journée allait être celle de sa première rencontre avec le superbe In Vino Veritas. Elle n'avait vu que quelques photos et avait trouvé à l'animal un certain chic. Bien qu'elle se fichait qu'il soit gris, alezan ou même pie. En réalité, tout ce qu'elle voulait c'était un bon cheval capable de gagner. Compétitrice maladive, compulsive, obsédée par la victoire, elle semblait avoir trouvé l'âme sœur au vu des impressionnantes capacités de l'étalon.
Mais pour cela, le couple restait encore à se former et une immense charge de travail s'annonçait alors. Olga marchait vers les écuries, le pas pressé, manifestant son impatience, s'attachant négligemment les cheveux en chignon pour ne pas perdre une seule seconde.

Ainsi lancée, elle passa bien vite la porte du bâtiment abritant les chevaux d'obstacle et se mit alors à chercher le box du gris, s'agitant comme un poisson hors de l'eau, prête à bondir sur la porte du box. Et en une vingtaine de secondes, elle avait déjà repéré la tête de l'étalon qui semblait lui surveiller l'allée très attentivement. Et satisfaite d'avoir localisé sa future monture de concours, Olga s'écria :

« AH ! Te voilà ! »

Effectivement, c'était bien lui, et il était presque surprenant que la jeune néerlandaise ait été capable de le reconnaître dans un état de stress pareil. Il avait d'ailleurs tourné la tête vers elle en l'entendant clamer son arrivée imminente, intrigué qu'un bipède encore inconnu se précipite dans l'écurie de la sorte. Que pouvait-elle bien lui vouloir à cette heure là ? Et pourquoi tant d'agitation ? L'étalon gris ne risquait pas de s'ennuyer de l'après midi et peut-être même allait-il devoir travailler.
Olga sautillait presque devant la porte du box, ne sachant trop par quoi commencer. Elle avait déjà hurlé dans l'écurie, peut-être un geste doux et silencieux serait appréciable après une entrée aussi brutale. In Vino la regardait de ses grands yeux pétillants, attentif et espérant certainement qu'elle cesse de lui piaffer sous le nez.
Olga approcha alors sa main à plat, attendant une quelconque réaction. Mais l'étalon ne fit que la humer rapidement avant de se tourner pour boire, visiblement peu intéressé par le drôle de bipède exubérant.

Olga n'accorda cependant pas de grande importance à ce comportement impersonnel, elle voulait un gagnant et non une peluche, la complicité viendrait, peut-être, avec le temps et les succès. Elle ne s'en inquiétait pas, ne jugeant pas utile d'apprendre des tours à son cheval pour briller en compétition. Elle voudrait apprendre à le connaître, à lui faire confiance, mais pour l'instant elle veut se faire connaître de lui, lui montrer à quel point elle est douée, à quel point il pourront aller loin ensemble. Elle a besoin d'un compagnon avec lequel partager sa joie d'être là et de se préparer d'ores et déjà à concourir puisqu'elle n'a pas d'amis ici. C'est avec un grand sourire que la jeune néerlandaise ouvrit la porte du box pour observer le jeune champion de plus près. Maintenant qu'elle y prêtait attention, elle remarquait un superbe étalon gris, pommelé et moucheté. Cette robe était assez atypique, les chevaux à la robe unie étant grandement plus nombreux. Il se félicitait presque d'avoir choisit un cheval qui ne passerait certainement pas inaperçu. En effet, si la jolie robe du jeune Holstein de neuf ans ne suffisait pas à attirer tous les regards, il possédait une silhouette harmonieuse et solide, pleine de force et de puissance. Elle remarqua que c'était un modèle avec de la taille, approchant de très près le mètre soixante-dix au garrot. Olga lui flatta l'encolure avec autant de douceur et de bienveillance dont elle était capable avant de quitter le box en le refermant derrière elle.

Elle se dirigea alors vers la sellerie des écuries. La pièce était immense et lui donnait l'impression de se noyer dans le cuir des harnachements. La bouche bée et les yeux grands ouverts, elle errait dans ce temple du luxe et de l'abondance tout en cherchant le matériel d'In Vino Veritas. Il fallut deux voyages à la jeune néerlandaise pour apporter le harnachement et les protections de l'étalon jusqu'à la dalle de pansage et un troisième vers les casiers pour y récupérer son sac de pansage, un licol et une longe. Olga arrangeait avec soin cette montagne d'équipements puis, le licol et la longe à la main, retournait au box du grand gris. Elle y entrait à nouveau, s'approchant d'In Vino lentement et lui passant délicatement le licol en cuir brun avant d'y accrocher la longe et de le mener à l'aire de pansage. Elle l'attachait à un anneau et prenait un bouchon dans son sac de pansage. Olga le brossait alors méticuleusement, décollant la saleté et la fine poussière qui s'était immiscée dans les poils ras de l'animal. Le gris ne bougeait pas, visiblement habitué, insensible à ce genre d'attentions. Elle troquait alors sa brosse dure pour une brosse douce, et, lentement, la passait sur le corps musculeux d'In Vino. Ce dernier restait tête basse, appréciant que l'on s'occupe de lui sans grande effusions de câlins, de bisous et autres basses démonstrations d'affection. Elle se saisissait ensuite de son cure pieds et nettoyait avec le plus grand soin les sabots de l'étalon. Elle aurait aimé trouver de la graisse aux alentours mais ce ne fut pas le cas, à son grand désespoir, son gris n'aurait pas de sabots étincelants, brillant de mille feux et illuminant la nuit. Elle se contentait alors, une fois les sabots parfaitement propres, de peigner la crinière d'In Vino et de démêler les crins de sa queue. Il était beau et propre, frais et presque disponible, prêt à faire un tour.

La jeune femme commença alors à le harnacher. Elle posa d'abord le tapis gris foncé puis la selle et y accrochait le collier de chasse avant de sangler. Elle attacha ensuite les guêtres et protèges boulets aux jambes du cheval en prenant soin de bien les placer. Enfin, elle lui ôta son licol pour lui passer le bridon à muserolle combinée. Elle prit soin de ne pas serrer le noseband pour limiter son action, un tel dispositif ne serait certainement pas nécessaire pour une première séance sur le plat. Olga contempla quelques secondes sont œuvre de pansage et de harnachement au millimètre avant de se saisir des rênes et de guider l'étalon gris jusqu'au manège de vingt mètre par soixante où ils trouveraient tout deux de l'ombre et un peu de fraicheur.




Tous deux visiblement assez satisfaits de la séance dans le manège, Olga et In Vino Veritas rentraient aux écuries. Le pas était lent, comme écrasé par la chaleur déconcertante qui pesait sur le domaine. Olga le menait à l'aire de pansage qu'ils avaient tout deux quitté pour une séance quelques peu éprouvante bien que constructive. Elle l'attachait et entreprenait de le desseller. Lascivement, elle remontait les étriers et détachait la sangle qu'elle posait sur la selle. Elle l'enlevait alors et la posait sur le côté avant de retirer le tapis. Elle le tapotait pour en enlever les poils blancs d'In Vino puis le mettait sur le sol, à l'envers, pour faire sécher la transpiration de ce dernier. Elle lui ôtait ensuite son filet et lui passait le licol correctement, ce dernier étant resté en collier autour de l'encolure musclée du beau gris. Elle retirait ensuite les protections des jambes du cheval. Bien qu'elle n'ait pas sauté durant cette séance, elle préférait les lui mettre au cas où il se cognerait tout seul.

Olga entreprenait alors de ranger le matériel d'In Vino Veritas à la sellerie. Lentement mais surement, elle fit deux voyages pour ramener la totalité de l'équipement. De retour à la dalle de pansage, elle vérifiait l'état physique global du grand cheval gris qui ne semblait pas s'être blessé dans son activité. Elle passait alors un rapide coup de brosse douce sur son corps et curait ses pieds dans lesquels s'était accumulé le sable du manège. Voilà qui était mieux et déjà la jeune néerlandaise se félicitait des bons soins qu'elle prodiguait à l'étalon bien qu'ils fut incroyablement basiques.

« Aller dans la boîte maintenant ! »

Olga le détachait et le menait jusqu'à son box. Elle lui flatta l'encolure, lui ôta le licol et ressortit du box en prenant soin de bien le refermer derrière elle. Le cheval était rangé, son équipement également, il ne lui restait plus qu'à ramener son matériel de pansage, son licol et sa longe à son casier. Elle était satisfaite mais déjà impatiente. Qu'allait-elle pouvoir faire la prochaine fois ? Elle verrait bien, son imagination en terme d'exercices ne l'avait jamais abandonnée et elle faisait preuve d'une créativité hors du commun pour se préparer au mieux afin d'écraser ses concurrents.

avatar
Nayel A. AznarNiveau 0
Messages : 485
Date d'inscription : 04/07/2017

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
43/1000  (43/1000)
Chevaux: Pacific Dream
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ 0-1 ] In Vino Veritas - Étalon - Holstein - Pris  Mer 26 Juil - 11:52


1481 mots
+ 15 Points Cavaliers + 5% confiance + 5% en forme

C'est un résumé très agréable à lire, ton écriture et fluide et je me suis bien amusée à imaginer Olga en train de crier au milieu de l'écurie mdr

Le début au box entre les deux est un peu timide mais vu le caractère des deux partenaires, y'a pas de doute pour qu'ils s'entendent à merveille au fur et à mesure qu'ils apprendront à se connaître. Olga est assez froide et déterminée, ce qui convient plutôt bien à In Vino. Je suis curieuse de voir leur évolution en tout cas yay
avatar
Olga Van BergNiveau II* - How long is forever? Sometimes, just one second.
Messages : 311
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
256/1000  (256/1000)
Chevaux: In Vino Veritas - Gwrac'h
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ 0-1 ] In Vino Veritas - Étalon - Holstein - Pris  Dim 30 Juil - 17:26


Folle Escapade

Une légère brise parcourait le domaine en ce beau matin de juillet alors qu'Olga Van Berg marchait d'un pas toujours aussi décidé vers les écuries. La fraîcheur de cette journée profiterait à une promenade sur le dos du puissant In Vino Veritas, c'est ce qu'elle avait décidé. Ainsi, elle pourrait le laisser s'exprimer, galoper comme bon lui semble et profiter d'un moment privilégié avec lui. Bien qu'elle pensait par dessus tout à tester sa vitesse et son endurance, former un véritable couple avec son cheval étant d'une importance capitale, elle allait aussi se concentrer sur l'alchimie. Elle allait devoir faire des efforts et penser aussi à son cheval, ce n'est pas seulement en étant une bonne cavalière que l'on remporte la victoire, mais aussi en étant capable d'écouter sa monture. Parce que sans cheval, pas de remarquable performance, ni de flots ou de trophée pour la compétitrice néerlandaise.

Olga approchait alors des écuries à grands pas, empressée de construire une histoire d'amour, de compétition et surtout de victoire avec son beau et prodigieux partenaire gris. Elle repérait facilement son box et s'en approchait avec cette même incroyable énergie qui l'avait menée jusqu'ici en un temps record. Elle ouvrait la porte du box et s'approchait d'In Vino, la main droite tendue à plat vers lui. Il la sentit un instant, piqué d'une certaine curiosité, puis releva la tête, soufflant doucement, ses grandes oreilles semblant tomber d'ennui de part et d'autre de sa tête imposante. Que pouvait bien lui vouloir ce bipède surexcité et pourquoi lui reniflerait-il les doigts ? Si seulement elle avait amené un petit quelque chose à manger, peut-être ce geste aurait-il eu une utilité, mais n'étant pas le cas, il fallait que cette jeune femme comprenne qu'In Vino ne lui mangerait pas dans la main. La jeune néerlandaise prenait ce geste pour une réaction naturelle, celle d'un cheval sain, d'un animal qui ne comprendrait de toute façon jamais précisément ce que l'on pourrait s'époumoner à lui expliquer. Si seulement elle savait ce qu'elle disait avec son énergie débordant de son corps et sa main tendue, elle pourrait au moins tenter d'écouter et de comprendre la réponse. Mais Olga n'était pas encore prête à avoir une telle discussion, pas tant qu'elle devait gagner. Elle n'était pas prête, et le superbe étalon ne semblait pas plus disposé à lui apprendre qu'elle ne le semblait à en apprendre de lui.

Elle sortait alors du box et se dirigeait vers la sellerie pour apporter l'équipement d'In Vino Veritas à l'aire de pansage. Elle passait également aux casiers pour y récupérer son matériel de pansage, son licol en cuir, sa longe et sa bombe. Ces nombreux allers et retours lui posaient déjà problème. Elle n'en était qu'à sa seconde visite d'In Vino Veritas mais s'en plaignait ouvertement. Quelle idée de faire un tel chemin ? Ce domaine était décidément soit trop grand soit terriblement mal agencé. Ou peut-être fait pour que quelques exigeantes cavalières d'obstacle prennent conscience que l'on ne peut briller aux yeux de tous qu'après de longues heures de travail et que l'on a rien sans rien. La morale de l'histoire ne l'atteignait cependant pas pour le moment et elle se dirigeait à nouveau vers le box du beau gris pour lui passer le licol et le mener à l'aire de pansage. L'animal n'était pas farouche pour un sou mais il n'était pas non plus grandement disposé à contenter la jeune Néerlandaise. Les efforts devraient se faire des deux côtés. Et même si elle s'y prenait comme un manche, il allait devoir se montrer tolérant et encourageant si il souhaitait la voir s'améliorer et leur relation évoluer.

Olga attachait l'animal et saisissait son étrille pour décoller les terribles tâches de saleté du pelage gris. Le bel étalon avait certainement passé la nuit allongé et son état de propreté laissait grandement à désirer, agaçant passablement la jeune femme qui aimait les choses, les gens, et les animaux propres, du genre à vous agresser avec un cure dent si un bout de salade avait le malheur de se coincer entre vos dents. Elle s’acharnait à faire disparaître les tâches jaunâtres comme si sa vie en dépendait, plus à l’affut encore qu’une lionne s’adonnant à la chasse. Elle passait ensuite le bouchon avec la même vigueur pour finir son travail, fronçant les sourcils en tirant la langue de concentration. Quelle idée de choisir un cheval à la robe si salissante ? La question traversait son esprit qui se rappela bien vite qu’il était sa plus grande chance de victoire et donc que sa robe n’avait pas la moindre importance. Elle rangeait alors le bouchon dans son sac de pansage et prenait son cure pieds. Elle nettoyait chaque sabot avec application, prenant soin de ne rien laisser dépasser. Que pourrait-on dire à son sujet si on la croisait se promener avec un cheval sale ? Elle ne voulait même pas y penser et redoublait d'efforts pour terminer ce pansage.

Maintenant que l'animal était présentable, elle pouvait alors ranger son cure pieds et se saisir du tapis gris foncé pour le poser sur le dos d'In Vino Veritas. Elle prenait ensuite grand soin de placer la selle par dessus et dégarottait avec la même attention. Olga ajoutait ensuite le collier de chasse et sanglait enfin le tout. L'étalon gris ne bougeait pas d'un poil, ne manifestant aucun intérêt pour sa cavalière pressée, maniaque et à la limite de l'antipathie. La jeune néerlandaise lui mettait alors son licol en collier puis lui passait le bridon à muserolle combinée. Elle ajustait le noseband sans pour autant chercher à le serrer et faisait un pas en arrière pour contempler son champion enfin prêt.

« Les protections ! »

Il manquait effectivement les guêtres de protection et les protèges boulets. Impossible pour elle de partir en promenade sans protéger son cheval. Peut-être l'aurait-elle enveloppé dans du papier bulle si elle en avait eu l'occasion... Elle plaçait alors les protections sur ses membres puis mettait sa bombe et l'attachait pour partir en balade. Après être sortie du bâtiment, elle se hissait avec autant de souplesse qu'elle le pouvait. Elle ne savait pas encore où aller mais elle trouverait bien de quoi faire dans un tel domaine.




De retour de cette belle sortie, In Vino semblait à la fois vidé de son énergie et étonnamment satisfait. Olga aussi paraissait détendue et arborait un superbe sourire, ayant fait un grand plein de sensations fortes et d'adrénaline. Elle se sentait déjà plus proche du grand cheval gris et commençait à acquérir plus de confiance et d'assurance. Bientôt elle se sentirait invincible à ses côtés, elle en était persuadée, cela ne pouvait en être autrement. Avant d'entrer dans la bâtisse, Olga serrait doucement ses doigts sur les rênes et demandait l'arrêt à l'étalon. Elle déchaussait alors ses étriers et mettait pied à terre. Cela lui faisait tout drôle de marcher à nouveau, maintenant qu'elle avait trouvé ses ailes et comment se sentir parfaitement libre.

Elle menait In Vino jusqu'à l'aire de pansage pour le desseller et s'en occuper un peu. Il se laissait guider, l'œil vif, toisant quelques autres chevaux qu'il apercevait passer la tête par dessus leur portillon. Il était le cheval prodige, il était la star, même la jeune néerlandaise l'avait vu, alors il n'allait pas se gêner pour le rappeler aux autres chevaux de l'écurie. Il se grandissait, gonflait les naseaux et arrondissait exagérément son encolure. Il était le plus beau, le plus rapide, le plus puissant et bientôt le plus royal de tous. Une fois arrivés à l'aire de pansage, Olga se pressait de lui ôter son bridon pour lui passer le licol, certainement bien plus confortable pour le jeune et talentueux cheval. Elle le mettait de côté et lui enlevait ensuite la selle et le tapis qu'elle brossait avant de le laisser sécher à l'envers, posé sur le sol. Olga essuyait la transpiration du collier de chasse en cuir noir et de la sangle, soucieuse de la conservation de l'équipement d'In Vino Veritas, comme à son habitude.

Elle lui ôtait ensuite ses protections et prenait ensuite soin de rapporter tout ce matériel à la sellerie. En revenant auprès du bel étalon gris, elle ne put s’empêcher de lui faire quelques gratouilles sur l’encolure, faisant ainsi un petit geste amical, elle espérait lui montrer à quel point elle était contente et reconnaissante. In Vino les acceptait, il ne bougeait pas, se contentant de fermer doucement les yeux. Ce bipède n’était pas si stupide après tout, peut-être même que cet être, aussi étrange soit-il, se montrerait un jour capable de gentillesse et de dévouement. L’animal  ne serait certainement pas contre un peu plus de soins et d’attention, on aurait même pu dire qu’il ne vivait que pour cela : briller et se faire adorer. Le nombre de points communs entre Olga et In Vino ne cessait d’augmenter, le temps semblant révéler le destin de chacun, de plus en plus mêlés l’un à l’autre et la raison de leur rencontre.

La jeune néerlandaise se saisissait du cure pieds dans son sac de pansage pour enlever le sable et la terre des sabots de son compagnon de promenade. Puis elle le replaçait à l'intérieur avant d'aller ranger le dit sac dans son casier en sautillant. Elle ressemblait à une enfant qui aurait mangé bien trop de sucre mais c'était pourtant bien une adulte qui bondissait tel un cabri dans les bâtiments. La créature joyeuse se dirigeait alors à nouveau vers la dalle de pansage où elle détachait In Vino Veritas pour le mener jusqu'à son box. Le grand gris, au bout de la longe, se pavanait devant les autres chevaux sans faire attention à l'énergumène se trouvant à l'autre bout. Après tout, elle était étrange mais pas désagréable, peut-être allait-il pouvoir s'amuser avec elle la prochaine fois ? Il rêvait certainement autant de saut d'obstacle qu'elle et l'association des deux compétiteurs annonçait quelque chose de grandiose, du spectacle véritable sur fond de feux d'artifices. Une fois dans le box et après quelques caresses amicales et maladroites, Olga lui ôtait le licol et refermait le box. Elle était heureuse et disposée à planifier les plus grandioses des séances d'entrainement dans les prochains jours.


1696 mots
avatar
Nayel A. AznarNiveau 0
Messages : 485
Date d'inscription : 04/07/2017

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
43/1000  (43/1000)
Chevaux: Pacific Dream
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ 0-1 ] In Vino Veritas - Étalon - Holstein - Pris  Lun 31 Juil - 23:38


1696 mots
+ 17 points cavaliers + 5% forme + 5% confiance
+ mission #2 complétée

C'est encore moi du coup, voyons voir ce que tu nous réserves fly
Les débuts au box entre les deux sont encore tâtonnants, c'est assez amusant. Faudrait leur donner un guide pour qu'ils parviennent à traduire leurs langages mdr

Je me suis permise de lire la suite en gardant la balade pour après hehe
Je suppose que cette dernière s'est bien passée, à en juger par les éloges d'In Vino diva
avatar
Olga Van BergNiveau II* - How long is forever? Sometimes, just one second.
Messages : 311
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
256/1000  (256/1000)
Chevaux: In Vino Veritas - Gwrac'h
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ 0-1 ] In Vino Veritas - Étalon - Holstein - Pris  Mar 1 Aoû - 14:37


Sauts de Joie

Olga approchait des écuries en ce jour ensoleillé avec entrain et détermination. Elle voulait décoller du sol aujourd'hui, elle voulait tenter quelques folies et apprendre encore un peu plus à connaître le bel In Vino Veritas. Il fallait dire qu'un évènement était en approche et elle ne pouvait laisser passer une telle occasion de se mesurer aux autres cavaliers. L'annonce du challenge l'avait plus que jamais motivée et elle était dans une forme olympique en cette chaude matinée d'Août. Elle ne prêtait guère attention au doux sifflements de quelques oiseaux mélomanes, courant presque vers le box de son compagnon.

Elle pénétra dans la bâtisse et se hâta de retrouver le grand gris dans son box. La jeune néerlandaise avait aujourd'hui fait un effort considérable, elle lui avait apporté une petite poche de bonbons pour chevaux. Bien que ce ne fut qu'un échantillon qu'elle avait reçu en cadeau avec l'achat d'une toute nouvelle et flamboyante tenue de concours, cela restait un sachet de friandises et elle espérait que le jeune In Vino apprécie son geste. Elle entrait alors dans le box et tendait la main au beau gris. Encore une main vide devait-il se dire, était-ce là une manière de saluer son fidèle destrier ? Il n'en paraissait rien à l'étalon allemand qui détournait le regard et présentait son imposant postérieur à la jeune femme. Elle n'y fit cependant pas attention et sortit alors le petit sachet de sa poche de pantalon. Elle l'ouvrait délicatement, suivant méticuleusement les pointillés dessinés sur l'emballage. In Vino tournait alors une oreille vers elle, attentif à ce bruit qui lui mettait déjà l'eau à la bouche. Elle en faisait tomber un dans le creux de sa main et la tendait alors vers l'animal qui se tournait alors vers elle, piqué d'une certaine curiosité. Il sentait alors le bonbon et le happait goulûment. Enfin, le bipède excité avait comprit comment conquérir le cœur d'un cheval ! Il cherchait alors un autre de ces petits bouchons à la pomme qui lui avait paru bien agréable. Olga lui en tendait alors un second qui connu le même sort que le précédent. Elle arborait un sourire à la fois niais et fier, celui de la cavalière qui a trouvé comment charmer sa monture.

Olga rangeait alors le petit paquet dans sa poche de pantalon et sortait du box en refermant le portillon derrière elle. Elle se dirigeait ensuite vers la sellerie et les casiers et déposait comme à son habitude l'équipement d'In Vino à l'aire de pansage. Seuls son licol et sa longe l'accompagnèrent jusqu'au box du superbe animal. Après lui avoir passé le licol, en le menant à l'aire de pansage, elle offrit une troisième friandise au bel étalon qui commençait alors à la sentir, essayant de farfouiller dans ses poches à l'aide de son nez maladroit. Cela faisait rire Olga, peut-être était-ce In Vino qui l'avait charmé et non le contraire. Elle souriait tel une enfant le jour de noël, tout simplement heureuse de pouvoir être elle même, cette personne généreuse et soucieuse du bien être des autres, cette personne cachée par cette âme de compétitrice, cette carapace. Le seul jusqu'ici à l'avoir comprise, c'était In Vino. Il lui donnait l'impression d'être quelqu'un, d'être importante. Et ce rien qu'en étant elle même.

Elle attachait alors In Vino et commençait à le panser avec une étrille en caoutchouc. Elle décrivait de petits cercles circulaires avec la brosse afin de décoller la saleté et la poussière du poil de l'animal. Olga troquait ensuite son étrille pour un bouchon qu'elle passait en effectuant de grands mouvements souples. La poussière virevoltait dans les airs, scintillant presque dans les fins faisceaux de lumière qu'offrait le soleil à travers les fenêtres. Elle passait enfin une brosse douce pour lustrer la robe d'In Vino avant d'entreprendre le nettoyage de ses pieds. La jeune néerlandaise curait chaque sabot avec concentration et vérifiait l'usure des fers de l'étalon. Elle avait heureusement encore une bonne marge avant de s'inquiéter de l'état de la ferrure du beau gris. Après avoir reposé le dernier pied au sol, elle prenait une brosse pour crins et démêlait la crinière et la queue de l'animal. In Vino s'étonnait de recevoir un pansage aussi complet et autant d'attention mais il s'agaçait également. Il n'était évidemment pas amusant de rester ainsi debout et immobile. Il tapa alors l'antérieur droit sur le sol, faisant raisonner un bruit sec et sourd dans le bâtiment.

« Ca va, ça va, tiens voilà pour toi, j'ai bientôt terminé mon grand. »

Accompagnant sa parole, sa main se tendait en direction de la tête du bel animal avec un bonbon à la pomme en son creux. Ce bipède devenait réellement intelligent et bien intentionné, cela plaisait à In Vino. Bien qu'Olga était encore bien loin d'avoir réussit à l'acheter. Il en faudrait encore bien plus à l'animal pour lui déclarer sa flamme. Elle commençait alors par lui mettre le tapis sur le dos ainsi que la selle puis prenait grand soin de dégarotter. Puis elle mettait en place le collier de chasse et sanglait le tout. Elle attachait ensuite les protections à ses membres puissants et lui ôtait le licol pour lui passer le bridon. Elle ajustait alors le noseband de la muserolle combinée et attrapait sa bombe qu'elle se vissait sur la tête. Ils étaient enfin tous deux fin prêts pour leu première séance d'obstacle. La jeune néerlandaise menait alors In Vino Veritas hors de l'écurie et prenait la direction de la carrière.




Transpirants tout deux, la jeune femme et le jeune étalon retournaient aux écuries. Cette séance les avait fatigués et le beau gris méritait une bonne douche rafraichissante après tant d'efforts. La jeune néerlandaise aussi était exténuée et le sommeil la gagnerait certainement dans l'après midi durant lequel elle pourrait profiter d'une sieste réparatrice. Elle menait le beau gris jusqu'à la dalle de pansage où elle le dessellait rapidement avant d'ôter sa bombe qui lui tenait bien trop chaud pour qu'elle n'ose la porter encore quelques secondes supplémentaires. Elle décidait alors de ranger le matériel ultérieurement, In Vino ayant besoin d'être rafraichit dans les plus brefs délais. Elle saisissait alors la longe et prenait la direction de la douche. Le grand gris la suivait docilement, ne sachant pas trop ce qu'il allait encore devoir faire. Fort heureusement pour lui, il allait pouvoir rester tranquillement là, pendant que la jeune femme s'agitait au ralentis autour de lui.

Elle l'attachait donc puis ouvrait le robinet. L'eau coulait vivement hors du tuyau qu'elle saisit alors avant de le diriger vers les membres de l'animal. In Vino eu un léger mouvement de recul, la température de l'eau le surprenant. Que pouvait bien lui vouloir ce bipède munit d'un tuyau coloré ? Le cheval ne se posa guère longtemps la question, bientôt trop occupé par la douce sensation de fraîcheur qui l'envahissait. Cela lui était bien agréable et il se détendait sous l'effet massant que le jet avait sur ses tendons. Il frissonna tout de même lorsque la jeune néerlandaise lui mouilla le ventre et le dos puis se laissa masser le haut de l'encolure. Olga le douchait entièrement, prenant soin de le rafraîchir dans sa totalité. Après tout, un tel athlète avait bien droit à de l'attention et des soins de qualité. Elle finissait de la doucher puis coupait l'eau et le détachait.

« Et bien, j'espère que tu as apprécié ton petit traitement de champion ? »

Olga n'eu pas de réponse claire mais le regard à moitié endormi d'In Vino Veritas la laissait penser qu'il était désormais un cheval heureux et surtout un animal souffrant bien moins de la chaleur qui se faisait étouffante en cette fin de matinée. Elle le ramenait à son box pour qu'il puisse s'y reposer et sortait à nouveau le fameux petit sachet de friandises de sa poche après lui avoir ôté le licol. Les yeux de l'étalon se mirent alors à pétiller et ses oreilles se dressèrent vers l'avant. Le drôle de bipède ne l'avait donc pas oublié, il allait le récompenser de son dur travail dans la carrière avec quelques uns de ces délicieuses petites choses à la fois croquantes et fondantes. Il n'aurait pas pu rêvé meilleure manière de dire au revoir à Olga. Elle lui tendait les friandises une par une alors que l'animal les engloutissait de plus en plus rapidement. Malheureusement, l'échantillon de dix bonbons à la pomme vit son heure arriver trop vite. In Vino léchait alors les doigts de la jeune néerlandaise, encore légèrement sucrés. Puis il la fixa de ses deux grands yeux suppliants.

« D'accord, d'accord, j'ai comprit, j'en achèterai mon gros. »

A vrai dire, elle n'avait pas le choix, il en réclamerait forcément à sa prochaine visite et l'idée que ce superbe cheval ait envie de la revoir la ravissait. Elle lui flattait alors l'encolure puis quittait le box en prenant soin de bien refermer le portillon derrière elle. Elle se dirigea ensuite vers l'aire de pansage où tout le matériel était resté et alla le ranger, traînant presque des pieds.
Quand Olga quitta enfin le bâtiment, elle marchait comme le commun des mortels, sans faire de bons ou courir, non, elle était fatiguée et heureuse et se contentait volontiers de mettre un pied devant l'autre.

1544 mots
avatar
Nayel A. AznarNiveau 0
Messages : 485
Date d'inscription : 04/07/2017

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
43/1000  (43/1000)
Chevaux: Pacific Dream
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ 0-1 ] In Vino Veritas - Étalon - Holstein - Pris  Jeu 3 Aoû - 12:00


1544 mots
+ 15 points cavaliers + 5% confiance + 5% forme

" La jeune néerlandaise avait aujourd'hui fait un effort considérable, elle lui avait apporté une petite poche de bonbons pour chevaux." Bon sang j'ai ri ahah
Ils sont vraiment amusants ces deux-là mdr
Bonjour à la Olga sous sa carapace *-*
Et t'en fais pas miss, elle n'aura jamais de soucis de ferrure ici. Everything is under control huh
Bon maintenant qu'elle a trouvé comment acheter l'affection d'In Vino, Olga n'a plus d'autre choix que de le chouchouter encore plus hihi
avatar
Olga Van BergNiveau II* - How long is forever? Sometimes, just one second.
Messages : 311
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
256/1000  (256/1000)
Chevaux: In Vino Veritas - Gwrac'h
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ 0-1 ] In Vino Veritas - Étalon - Holstein - Pris  Ven 4 Aoû - 13:18


Cabrioles Enjouées

Une certaine Olga, la jeune tornade néerlandaise, s'approchait à grands pas des écuries, un sac de toile vert sur l'épaule. Elle avait en effet fait l'acquisition d'un paquet de bonbons à la pomme de deux kilogrammes qui lui pesait fortement. Elle allait le déposer dans son casier et en prendrai dans ses poches à chaque visite de son beau gris. C'était ceux que le superbe étalon allemand avait grandement apprécié lors du dernier passage de la jeune femme. Elle espérait encore aujourd'hui s'en attirer les bonnes grâces avec quelques unes de ces douceurs. Après tout, il n'y avait pas de mal à acheter l'amour de sa monture avec un peu de nourriture.

Olga pénétrait dans la bâtisse et filait à son casier pour déposer le sac, légèrement trop lourd pour ses frêles épaules. Elle allait devoir se remettre au sport de manière intensive si elle souhaitait conserver une musculature tonique pour bien monter à cheval et écraser ses concurrents. Elle était ici pour cela et il n'était pas question de faire une entorse au programme qu'elle s'était fixé. Après avoir déposé le paquet de friandises, elle l'ouvrait et en remplissait ses poches de pantalon, s'assurant qu'elle ne pourrait pas en manquer. Evidemment, elle finirait par devoir avouer à l'étalon qu'elle n'en avait pas prit suffisamment pour l'en gaver jusqu'à plus faim. Mais elle serait excusée, un animal de cette taille ne pouvait décemment pas se sentir repus grâce à quelques bouchons sucrés, aussi bons soient-ils. Elle en profitait alors pour se saisir de son sac de pansage, de son licol et de sa longe ainsi que de sa bombe. Elle apportait tout ce matériel jusqu'à la dalle de pansage puis s'en allait récupérer l'équipement d'In Vino Veritas à la sellerie. Elle s'achèterait bientôt un de ces très pratiques chariots roulants permettant d'emmener toutes les affaires en un seul voyage. Le gain de temps était une de ses activités favorites, elle prenait plaisir à grappiller ici et là, quelques minutes à chaque fois.

Elle se dirigeait ensuite vers la demeure d'In Vino, licol et longe à la main. Elle entrait alors dans le box et saluait l'animal en lui tendait un bonbon à la pomme dans le creux de sa main. Le beau cheval gris était comblé, la jeune femme n'aurait pas pu mieux le saluer. Ses yeux pétillaient et bientôt, il se mettait à farfouiller de son nez dans les poches de la néerlandaise. Elle riait, amusée de cette réaction un peu rustre mais non pas dénuée d'affection qui touchait son cœur de pierre. Peut-être ce dernier était-il plus tendre qu'elle ne souhaitait l'avouer. Elle lui passait alors le licol et le menait hors de son box, se dirigeant vers l'aire de pansage. Elle l'attachait alors puis lui tendait une seconde friandise. Le grand gaillard ne mit pas plus d'une seconde pour l'engloutir, trop heureux d'être ainsi gâté de bon matin. Elle se demandait ce qui achetait le beau gris : les délicieux bouchons à la pomme l'attention qu'elle avait pour lui ? Cela demeurait encore un mystère pour la jeune femme, bien trop peu habituée à se montrer serviable ou simplement gentille.

Olga commençait alors à panser l'animal qui s'était visiblement appliqué pour s'allonger dans ses crottins durant la nuit. Paraissait-il que les chevaux aux robes les plus salissantes prenaient plaisir à se rendre répugnants. La jeune néerlandaise commençait à y croire, saisissant l'étrille en caoutchouc et se mettant à frotter vigoureusement In Vino en décrivant de petits cercles réguliers. Le bel étalon semblait apprécier le pansage et levait par moment la tête en fermant les yeux, s'abandonnant au traitement que lui offrait la jeune femme. Elle prenait ensuite un bouchon et le passait sur le corps musclé d'In Vino Veritas, faisait de grands gestes souples pour enlever la saleté enfin décollée des poils de l'animal. Elle troquait ensuite son bouchon pour une brosse douce qu'elle passait délicatement et application. Vint ensuite le tour des sabots. Elle attrapait son cure pieds dans son sac de pansage et nettoyait méticuleusement chaque sabot. Elle fut d'ailleurs surprise de voir tout ce que l'étalon avait réussi à y ranger... Après cela, elle démêlait les crins d'In Vino avec une brosse à picots. Le beau Holstein était à nouveau gris et elle pouvait désormais le harnacher. Olga plaçait donc le tapis puis la selle, dégarottait avec soin et mettait en place le collier de chasse. Elle sanglait ensuite le tout et attachait les guêtres de protection et les protèges boulets aux membres puissants de l'animal. Elle lui ôtait ensuite le licol pour lui passer le bridon avant d'enfin ajuster le noseband sans trop le serrer. L'animal était paré et la jeune femme posait alors sa bombe sur sa tête puis l'attachait, elle aussi prête pour une nouvelle séance d'obstacle. Elle menait alors In Vino hors de l'écurie qui continuait de quémander des bonbons, l'obligeant petit à petit à vider une de ses poches de pantalon remplie de friandises à la pomme.




Olga et In Vino Veritas marchaient épaule contre épaule, visiblement déterminés. Leur instinct de compétiteurs sentait arriver l'évènement, le premier challenge aux écuries, qu'ils espéraient tous deux remporter. Et pourtant, la concurrence serait certainement rude et ne leur ferait pas de cadeau. Après tout, chacun était ici pour prouver ce qu'il vaut et non tricoter des écharpes. Bien qu'Olga aurait pût apprécier de confectionner une belle écharpe en laine si cela avait pût lui servir pour étrangler ses adversaires... La victoire était chez elle une obsession, une passion, une addiction. Son entourage aurait d'ailleurs préféré la voir se ruer sur des sucreries comme le faisait alors à l'instant le bel étalon allemand qui quémandait à nouveau une récompense après cette bien belle séance de travail. Olga soufflait alors, à la fois amusée et agacée.

« Tu peux encore attendre quelques mètres non ? Gros glouton que tu es ! »

Malgré l'aspect d'une réprimande, c'était bien un petit mot plein d'affection que la jeune avait venait d'adresser au principal intéressé. Elle l'aimait bien ce grand bonhomme, peut-être même plus que bien. Elle savait pertinemment qu'elle devrait bientôt choisir une deuxième monture et se sentait déjà trahir son premier amour de l'écurie. Elle avait considéré In Vino comme son cheval, son binôme, l'animal fidèle qui la suivrait dans ses quêtes de gloire et de paillettes. Mais un jour, aussi malheureux s'annoncera-t-il, elle devrait dire au revoir à sa première monture de l'écurie. Elle aurait au moins la satisfaction du travail accomplit avec lui et savait qu'il n'aurait pas de mal à séduire un ou une autre jeune compétiteur ou compétitrice. Quelle chance aurait ce nouveau cavalier qui pourrait démarrer son aventure avec un cheval déjà expérimenté et si touchant. Il avait dompté, domestiqué, la jeune néerlandaise au cœur de pierre. Il pourrait toucher n'importe quel autre cavalier avec son charisme et son charme sans pareil. Heureusement pour elle, cette deuxième monture ne l'obligeait pas à abandonner son beau gris dans l'immédiat et elle pourrait continuer son aventure avec lui encore quelques temps, histoire de se lier avec un autre cheval en parallèle, avant que d'autres aventures, bien plus corsées, ne s'annoncent.

Olga reprenait soudainement ses esprits en entrant dans l'écurie lorsque le superbe In Vino Veritas annonça son retour d'un hennissement particulièrement bruyant. Il était aux aguets, fier de son entrée et remuant les oreilles dans tous les sens. Cet animal était décidément un sacré personnage. La jeune femme le menait jusqu'à l'aire de pansage et lui ôtait son filet afin de lui passer le licol. Elle enlevait ensuite le reste de son équipement et brossait le tapis pour en extraire les poils clairs y ayant élu domicile. Elle prenait ensuite son cure pieds et nettoyait chacun des sabots du cheval gris, remplis du sable de la carrière. Elle ramenait ensuite le bel étalon jusqu'à son box. Quand elle lui enleva le licol, il vint fouiller ses poches à nouveau. Elle n'allait tout de même pas oser partir sans le chérir tout de même ? Evidemment, elle en avait encore lui tendait les friandises une par une alors que l'animal les engloutissait instantanément. Une fois ses poches vides, elle lui caressait l'encolure et allait même jusqu'à déposer un petit bisou sous sa crinière claire. In Vino était surprit mais pas déconcerté, il avait confiance en son pouvoir sur le bipède. Il savait également qu'elle quittait à nouveau le box pour ranger méticuleusement ses affaires et qu'elle reviendrait bientôt avec de nombreux bouchons à la pomme.

1412 mots
avatar
Nayel A. AznarNiveau 0
Messages : 485
Date d'inscription : 04/07/2017

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
43/1000  (43/1000)
Chevaux: Pacific Dream
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ 0-1 ] In Vino Veritas - Étalon - Holstein - Pris  Mer 16 Aoû - 14:10


1412 mots
+ 14 points cavaliers + 5% confiance + 5% forme

Olala enfin un gros achat de bonbons, c'est In Vino qui va être content là fly C'est qu'il va réussir à prendre de mauvaises habitudes celui-là mdr
En tout cas le binôme s'est bien formé et ça fait plaisir !
Certes Olga a de quoi avoir un petit pincement au cœur à l'approche de son passage au prochain niveau et à l'idée qu'ils ne pourront pas continuer ensemble éternellement mais elle trouvera forcément un autre cheval comme lui pour l'aider à toucher les étoiles yay
avatar
Olga Van BergNiveau II* - How long is forever? Sometimes, just one second.
Messages : 311
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
256/1000  (256/1000)
Chevaux: In Vino Veritas - Gwrac'h
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ 0-1 ] In Vino Veritas - Étalon - Holstein - Pris  Mer 30 Aoû - 11:09


Changer d'air

Souriante et avenante, la jeune néerlandaise blonde Olga Van Berg, se dirigeait en sautillant vers les écuries. Elle espérait y retrouver son très cher In Vino Veritas, son désormais fidèle partenaire depuis le début de son aventure aux écuries du centaure. Olga paraissait étonnamment joyeuse, et pour cause, elle pensait avoir trouvé comment résoudre son petit problème de ponctualité. Enfin, la solution était là, toute faite, non loin des écuries à vol d'oiseau : le terrain de cross. La jeune femme avait observé avec la plus grande des attentions tous ses concurrents, qu'importe leur discipline. Et elle avait noté quelque chose de fort intéressant. En effet, elle avait pu remarquer que les cavaliers de concours complet n'avaient pas peur de laisser leur cheval leur échapper un peu, en particulier sur l'épreuve maîtresse du concours complet. Elle devait absolument tester cela avec son bel étalon gris si elle souhaitait avoir une chance de l'emporter à nouveau au prochain challenge. Certes, elle était l'invaincue pour le moment, mais ses autres concurrents allaient encore progresser et pourraient peut-être bien signer d'authentiques sans fautes. Ce qui ne lui plaisait pas du tout.

A l'idée que quelqu'un d'autre puisse monter sur la première marche du podium, la jeune néerlandaise fronçait alors les sourcils et pressait le pas vers le box de son ami quadrupède. Il était grand temps de passer aux choses sérieuses aux yeux de la compétitrice. Elle jetait un regard à In Vino au passage et se hâtait vers les casiers pour ne pas perdre une seule seconde. L'animal l'avait regardé passer en mâchouillant son foin, tournant la tête telle une vache dans un pré observant les trains passer d'un air distrait, le regard à la fois interrogatif et incroyablement vide. La jeune femme arrivait aux casiers rapidement et ouvrait le sien. Elle y avait enfin déposé l'objet de sa convoitise de ces dernières semaines : un chariot roulant pliable ! Elle le sortait alors de son casier, le dépliait avec habileté et y chargeait son matériel de pansage, son licol et sa longe, ainsi qu'une paire de cloches en caoutchouc noir qu'elle avait spécialement acheté pour cette séance de cross, et qui, elle l'espérait, lui servirait peut-être à nouveau. La jeune néerlandaise n'oubliait évidemment pas de remplir ses poches de bonbons à la pomme qui, elle le savait, régaleraient le bel étalon gris. Elle se hâtait ensuite dans la sellerie et déposait la selle sur le chariot ainsi que le bridon et les protections. Olga était désormais une véritable tornade, trop pressée d'enfin apprendre à boucler ses parcours en temps et en heure. Elle ne serait plus la risée de tous, la gagnante qui n'arrive pourtant pas à prouver qu'elle mérite pleinement sa victoire. La jeune femme poussait sa charrette magique jusqu'à l'aire de pansage et y récupérait son licol et sa longe puis filait jusqu'au box de son gris préféré.

« Salut toi ! Oh tu vas voir Nono, j'ai une idée d'activité qui va te ravir, tu vas pouvoir galoper et bondir comme un fou ! Et même les deux à la fois si tu veux ! »

La jeune femme avait hurlé, évidemment, emportée par une joie et un enthousiasme sans pareils, elle ne s'en était pas rendu compte. Mais une fois de plus, elle avait tout de même brisé les oreilles de l'écurie et particulièrement celles du superbe Holstein qui se tournait afin de lui présenter son derrière. Tout était dit, il ne voulait plus l'entendre. A moindre que ? Oui c'était une odeur qu'il connaissait, délicieusement sucrée et alléchante : les friandises à la pomme... Olga en tenait quelques-unes dans le creux de sa main, les tendant vers lui, l'air fier et fourbe. In Vino la toisait un instant, pas certain de vouloir accepter quoi que ce soit de sa part puis se résignait à les happer goulument. Après tout, ce n'était que des bonbons, pas un pacte avec le diable. Bien que maintenant que l'on pouvait se poser la question, la réponse semblait bien moins évidente... Olga passait le licol à son beau gris puis le tirait hors de son box. In Vino Veritas semblait bien moins enthousiaste qu'elle. Il ne saisissait visiblement pas l'enjeu de cette séance et n'avait, de toute façon, aucune indication sur ce qu'ils allaient faire aujourd'hui. Pauvre cheval, aurait-on pu se dire, le voyant ainsi livré à une néerlandaise folle qui se pressait et bondissait d'impatience dans l'écurie.

L'incroyablement survoltée jeune femme menait son étalon gris jusqu'à l'aire de pansage à la laquelle elle l'attachait. Elle lui donnait alors un bonbon supplémentaire qu'il se dépêcha d'engloutir, ne sachant trop si dans sa folle précipitation, la néerlandaise aurait pu repartir avec. Olga saisissait un bouchon et se faisait un plaisir de livrer une bataille sans merci à la poussière et à la saleté dans les poils clairs de son grand Holstein. Elle le brossait avec vigueur et dextérité, tant qu'elle faillit se faire cogner par un sabot. In Vino manifestait son mécontentement concernant ce pansage bâclé. Il était hors de question pour lui de subir les humeurs changeantes et passablement énervantes d'un bipède excité. La jeune femme était surprise de ce petit excès de colère qui semblait presque, à ses yeux, être un caprice. Mais elle avait conscience de son enthousiasme particulièrement violent. Elle décidait donc de se calmer avant que son cher partenaire ne lui imprime la trace de ses fers au milieu de la figure. Puis, elle reprenait son pansage avec plus de délicatesse. Elle lui curait ensuite les sabots, prudente, ayant toujours peur de représailles et se sentant ainsi postée, vulnérable. Vint enfin le tour de la crinière qu'elle démêlait sans peine à l'aide de sa brosse à crins. Elle faisait de même pour la queue et passait ensuite un dernier petit coup d'époussette sur le corps presque luisant de l'animal. Elle commençait ensuite à le seller, posant le tapis gris sur son dos, suivit de la selle de cuir noir. Elle ajustait ensuite le collier de chasse et sanglait le tout avant de lui mettre son bridon à muserolle combinée. Enfin, elle posait les protections sur ses jambes, commençant par les guêtres et les protèges boulets et finissant par les cloches. Heureusement pour elle, même si elle n'avait pas investi dans une paire de cloches d'une incroyable qualité, elle avait tout de même été bien conseillée et avait choisi une paire munie de scratchs, ce qui lui évitait bien des soucis. La jeune femme vissait alors sa bombe sa sur tête et détachait sa monture avant de s'emparer des rênes. C'était bon, elle était prête pour son premier essai de cross avec le gris ! Mais elle ignorait encore ce qu'elle allait pouvoir rencontrer en sortant de l'écurie...

1120 mots
avatar
Devon T. HowardMaréchal-ferrant
Messages : 57
Date d'inscription : 23/06/2017
Age : 18

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
0/1000  (0/1000)
Chevaux:
Disponibilité Rp:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ 0-1 ] In Vino Veritas - Étalon - Holstein - Pris  Mer 13 Sep - 17:55

1120 mots

+ 11 points cavaliers + 5 % confiance + 5 % forme

Première fois que je te lis avec le grand :) L'écriture est fluide et très agréable, beaucoup de détails sans que ça en devienne lourd, j'aime beaucoup ! J'adore la façon dont c'est écrit, très attachant ce grand gris, hâte de le voir sur le cross ;)
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [ 0-1 ] In Vino Veritas - Étalon - Holstein - Pris  

[ 0-1 ] In Vino Veritas - Étalon - Holstein - Pris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» agrement étalon à avignon 2009
» Type de chaussure avec ou sans talon
» Ashbad, étalon pur akhal-téké
» pour ou contre gardée mon poulain étalon
» Sindbad , étalon Isabelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centaur's Stables :: Le domaine équestre :: Les écuries :: Chevaux d'obstacle-