Centaur's Stables


 

Partagez|

[ 0-1 ] Opéra Vert - Hongre - Pur Sang - Pris

avatar
William D. BauerBig Boss
Messages : 252
Date d'inscription : 10/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://centaurstables.forumactif.com
MessageSujet: [ 0-1 ] Opéra Vert - Hongre - Pur Sang - Pris  Dim 25 Juin - 11:40



Opéra Vert



 








Compétences
























DRESSAGE05
OBSTACLE33
CROSS COUNTRY15
PUISSANCE00
ENDURANCE00
VITESSE00
SOUPLESSE15
EQUILIBRE14
REACTIVITE14

Identité














AGE12 ans
SEXEHongre
RACEPur Sang
ROBEBaie
TAILLE163 cm

Attribution









NIVEAU0 à I*
CAVALIERViktoria Ackermann
CONFIANCE70%

Carnet de Santé







FORME90%
FERRURE10%
Résultats




01 00 00
Détails:
 

Caractère

Opéra Vert est un pur sang qui n'a jamais couru. C'est un vrai gentil cheval à pied, toujours tranquille, toujours prêt pour une caresse. Plutôt dominé, il n'est pas très expressif avec ses semblables. Pourtant, une fois monté, c'est une toute autre paire de manches. Le bai se révèle être un cheval délicat à l'obstacle, qu'il faut prendre entre deux pincettes. Si l'on ne va pas dans son sens, il ne cherche pas à comprendre : il s'arrête. Il en est de même sur un cross, alors qu'il est naturellement très vif. Il suffit de se pendre à sa bouche pour qu'il refuse tout effort. En revanche, s'il est guidé par des mains à l'écoute, qui ne se fâchent jamais mais reprennent doucement, il sera un agréable partenaire. Lorsqu'on va avec lui, le hongre est un cheval franc et généreux. Maniable, il sort souvent très bien des combinaisons à courtes distances et s'avère léger en dressage. Bien que sensible, c'est un cheval qui doit être monté avec plus de jambes que de mains pour être dans son confort. Il peut paraître sur l’œil mais est finalement peu perturbé par ce qu'il se passe autour de lui, du moment qu'on ne le fait pas monter en pression.




Autres photos



avatar
Viktoria AckermannNiveau 0
Messages : 75
Date d'inscription : 15/08/2017
Age : 23

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
52/1000  (52/1000)
Chevaux: Opéra Vert
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ 0-1 ] Opéra Vert - Hongre - Pur Sang - Pris  Mer 16 Aoû - 14:36

Viktoria & Opéra Vert 1303 mots
Début du renouveau

Tu étais arrivée la veille au soir, après moins d’une heure de vol seulement entre Vienne et Munich. Deux grosses valises et une plus petite t’attendaient sur le tapis roulant de l'aéroport. Heureusement que tu avais réussi à revendre la plupart de tes meubles de ton appartement, car trois bagages en soutes pour une seule personne, ton portefeuille l’avait senti passer. Pourtant tu avais amené avec toi le strict nécessaire : Tes vêtements, ta grosse pochette de toilette - remplie à ras bord par ton maquillage - et surtout tes affaires d’équitation. Bon d’accord, quasi deux valises pour tes vêtements n’étaient peut-être pas nécessaire mais à chaque fois que tu avais voulu faire le tri, tu trouvais toujours une excuse pour garder tous tes ensembles. Tu n’avais pas pu en laisser un seul derrière toi.

Un taxi t’as emmené jusqu’aux écuries où tu avais étonnamment été très bien accueillie par la  secrétaire, toi tu t’étais imaginé un accueil plus froid, plus distant et ce que tu découvrais te mettais tout de suite à l’aise. Tu n’avais fermé l’oeil de la nuit, la veille de partir de chez toi, tellement tu avais hâte de goûter à ce monde qui s’offrait à toi, bien qu’aussi un peu anxieuse du changement radical. Pendant qu’elle te guidait jusqu’à ton nouveau chez toi pour pouvoir t’installer confortablement, tu apprenais que tu allais vivre en collocation, pour un premier temps, avoir de pouvoir avoir ton propre studio. C’était un peu un passage, un rituel ou de ton point de vue : Un test d’entrée. Tu sentais déjà que cette place en or qu’on t’avais offerte ne t’étais pas dûe et que tu allais devoir montrer de quoi tu étais capable pour la garder. Cette idée te motivait encore plus. Cette nuit blanche que tu avais passée te pesait soudainement et tu n’avais même pas pris le temps de prendre ton repas du soir que tu venais t’enfoncer dans tes draps après une douche décontractante.

Ce matin tu te levais cependant tôt, encore réglée comme une horloge aux horaires de ton ancien travail. Tu décidais de sortir sans un bruit pour ne pas déranger tes nouvelles colocataires, en fait tu ne savais même pas si elles étaient encore dans l’appartement mais dans le doute tu te faisais silencieuse. Cette matinée allait être pour toi celle de la découverte de tous les locaux de l’écurie, tu voulais les inspecter au peigne fin pour pouvoir y travailler dans les meilleures conditions possibles. Tu avais été agréablement surprise d’y trouver une salle de sport et un spa, en plus d’un petit déjeuner bien complet pour lequel tu as pris le temps de t’arrêter pour te mettre quelque chose dans le ventre. Tu croisais sur ton chemin quelques cavaliers matinaux eux-aussi qui ne te prêtaient pas du tout d’attention. Pour le coup, ça t’arrangeait bien, tu avais envie d’être ton propre guide ce matin et de profiter du calme de l’aube.

Tu passais une bonne partie de la matinée à explorer les lieux à pied, de la sellerie à la piste de cross. Ces infrastructures te plaisaient beaucoup. Ils avaient tout pour pouvoir travailler au mieux et ils semblaient prendre grand soin que tout reste praticable à tout moment. Tu soupirais de soulagement, ton choix de partir était peut-être le meilleur pour ta carrière rêvée. Tu savais que ton sort était entre tes propres mains et rien ne pourrait t’arrêter… Ou peut-être… Une légère boule se formait dans ton ventre : Et si le cheval qu’on t’avait confié ne te convenait pas ? Si vous n’arriviez pas à former un couple homogène tous les deux ? Tu savais que seuls les meilleurs allaient pouvoir rester, tu ne devais pas te foirer sur l’alchimie entre cavalier et monture. C’était d’ailleurs le moment d’aller voir la bête. Selon la secrétaire, c’était le directeur lui-même qui t’avais choisi l’attribution. Selon lui, il était parfait pour toi pour progresser. Mais s’il se trompait ?

Non, tu ne pouvais pas penser comme ça. Tu respirais un bon coup. Si tu étais là, si on t’avais acceptée et confié un cheval de compétition c’était bien parce que tu en étais capable. Douter de toi ne ferait que anéantir tes chances et c’était bien hors de question. Tu entrais dans les écuries où les chevaux de complet étaient installés et tu parcourais les box en prenant ton temps, en admirant chaque équidé que tu croisais. Ils étaient tous magnifiques, musclés comme tout cheval rêvait de l’être. Du moins, s’ils pouvaient rêver d’avoir une musculature d’athlète, mais ça tu en étais moins sûre. Si tu devais être un cheval, sans doute rêverais-tu de pré verdoyant, d’herbe grasse et d’ombre où faire la sieste.

Tu t’arrêtais devant le box de ton cheval. Il était là, d’une bonne taille, à la robe baie luisante et le physique sec d’un pur sang. Tu avais déjà monté quelques pur sang et tu savais que beaucoup étaient des boules de tendresse mais demandaient beaucoup de canalisation pour travailler sans s’emballer. On ne t’avais rien dit sur lui, te laissant tout le bonheur de faire sa connaissance par toi-même. Tu remettais une boucle rousse de ta chevelure derrière ton oreille avant de t’approcher doucement en prévenant de ta présence.

- Salut mon grand.

S’il t’avait entendue, il ne bougeait qu’à peine une oreille avant que cette dernière ne se retourne vers son occupation : Sa paille qu’il grignotait pour faire passer le temps. Oui bon, il te snobait un peu pour le moment, mais comprenez-le, il n’allait pas accueillir chaque passant qui s’arrêtait devant son box. Tu ne te vexais pas pour si peu et entrais doucement dans le box. Dès qu’Opéra entendit le cliquetis de la porte de son chez-lui s’ouvrir, il redressait immédiatement la tête, attentif. Ah. Tu avais son attention, sans aucune mimique d’agressivité. Tu savais que chacun avait son petit caractère et que certains n’appréciaient pas forcément une intrusion dans son box mais lui n’était pas dérangé pour un sou. Tu avais emmené ton sac bandoulière où était stocké ton matériel de pansage avec toi et tu le posais par terre, près de la porte, de sorte à ce que ça n’entrave pas la sortie si quelque chose se passait. Tu remarquais rapidement qu’Opéra semblait apprécier le pansage, dès que tu passais de l’étrille à la brosse dure. Tu étais surprise, tu n’avais pas l’habitude. Les quelques chevaux de ton entraîneur que tu avais monté dernièrement étaient d’une patience limitée lors du pansage, sûrement plus sensibles que l’hongre que tu avais devant toi. Tu en profitais alors pour tester sur lui ce que tu avais à peine commencé à tester sur les chevaux de ton ancienne écurie : Tu mettais à profit tes connaissances de kinésithérapie pour faire quelques massages au grand bai, en prenant soin de ne passer que sur les parties charnues pour ne pas dérégler un quelconque travail qu’un ostéopathe aurait pu éventuellement lui faire. Tu trouvais ça dingue à quel point il était réceptif à tes massages et tu jurerai que s’il était doté de la parole, il t’en redemanderait encore. Ses yeux se fermaient doucement de bien-être et tu sentais ses muscles frémir avant de se détendre sous tes doigts. Opéra était du genre câlin, ça ne faisait aucun doutes. Il ne fallait pas non plus que tu l’endorme, sachant que tu voulais voir ce qu’il donnait sous la selle, après avoir établi un premier contact des plus agréables, alors tu terminais par la brosse douce, de façon énergique pour éviter qu’il ne se pense à la sieste.

Enfin, tu allais chercher son matériel à la sellerie de l’écurie et l’harnachait assez rapidement, habituée à devoir préparer rapidement tes montures. L‘hongre prêt, tu l’emmenais jusqu’à la carrière, profitant du beau temps et de la fraîcheur du matin.

1303 mots

avatar
Nayel A. AznarNiveau 0
Messages : 485
Date d'inscription : 04/07/2017

Fiche cavalière
Points cavaliers / pros:
43/1000  (43/1000)
Chevaux: Pacific Dream
Disponibilité Rp: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ 0-1 ] Opéra Vert - Hongre - Pur Sang - Pris  Mer 16 Aoû - 18:11

1302 mots
+ 13 points cavaliers + 5% confiance + 5% forme (annulera la prochaine perte de forme)

Oh j'aime beaucoup ce choix de rédaction, la seconde personne c'est pas courant, je suis encore plus curieuse de te lire pour le coup. Déjà que j'allais découvrir ta persotte auprès des chevaux huh
Bien sûr que la secrétaire l'a bien accueillie, chaleureuse comme elle est puppy
Ils commencent à faire connaissance au box tout en douceur et en relaxation, c'est super sympas et ce n'est pas du tout pour déplaire à Opéra Vert. Il est déjà chouchouté le petit chou
J'attends de voir comment ça va se passer pour la suite, de ce qu'on sait de Viktoria et d'Opéra, je sens que ça va être intéressant yay
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [ 0-1 ] Opéra Vert - Hongre - Pur Sang - Pris  

[ 0-1 ] Opéra Vert - Hongre - Pur Sang - Pris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [67] TAO TO KING pur sang 9 ans - 1000€
» Duffie se ronge la queue jusqu'au sang
» Coup de tête => levre en sang ...
» (49) Saurapour Pur-sang hongre 5ans600e (Négocié à 500e)
» Daemon Blue PS hongre - placé hors association

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centaur's Stables :: Le domaine équestre :: Les écuries :: Chevaux de complet-